affiche-randonneurs-2018
 Dans le cadre de notre mission de sensibilisation et d’information du grand public pour le don d’organes et de tissus, l’équipe de coordination hospitalière de l’activité de prélèvement d’organes et de tissus du Centre Hospitalier de Bigorre organise, cette année encore, la manifestation sportive Les Ran’Donneurs des rivières le samedi 6 octobre 2018.

Cet évènement a rassemblé l’an dernier plus de 900 sportifs amateurs !

Afin de nous soutenir dans notre démarche, inscrivez-vous pour participer à :

- la randonnée de 8Km (départ à 9H45 du Centre Hospitalier)

- la course de 10Km (départ à 10H15 du Centre Hospitalier – certificat médical obligatoire – réservée aux + 16ans)

Préparez votre inscription à l'avance!

Préinscription en ligne possible en cliquant ici (paiement lors du retrait du dossard)

Téléchargement du bulletin d'inscription si pas de préinscription en ligne 

La participation est de 5€ (randonnée gratuite pour les – 16 ans)

Récupération des dossards, paiement et remise du bulletin d'inscription (si pas de préinscription en ligne) :

- Vendredi 5 octobre 2018 de 16h à 19h : hall d’accueil du Centre hospitalier de Tarbes
- Samedi 6 octobre 2018 à 8h15 : Restaurant du personnel (accès extérieur) du centre hospitalier de Tarbes

Nous vous attendons nombreux !

telecharger le bulletin d inscription 

telecharger le reglement 

telecharger l itineraire 

 

 

 

Lourdes, les services de l’hôpital évoluent


Le Centre Hospitalier de Lourdes évolue en 2015 Suite aux orientations stratégiques élaborées par le Groupe Hospitalier Tarbes-Lourdes en 2012 et aux conclusions du rapport IGAS rendu à la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des femmes en mai 2015, deux services de l’établissement vont connaître des évolutions importantes au 1er octobre prochain:
la maternité sera transformée en Centre Périnatal de Proximité,
la réanimation sera transformée en Unité de Surveillance Continue.

Ces évolutions, guidées par le triple objectif de qualité des soins, sécurité des prises en charge et efficience, ne se feront pas au détriment de la population. Au contraire, des services de proximité seront proposés pour mieux répondre aux besoins de la population lourdaise :

Un centre de périnatalité de proximité (CPP) pour un suivi avant et après l’accouchement :
Ce CPP que la communauté hospitalière veut ambitieux permettra une prise en charge complète des femmes et des parturientes en assurant :
des consultations médicales par des gynécologues-obstétriciens tous les jours de la semaine. Il s’agira de consultations :
de gynécologie générale,
d'obstétrique : pré et post-natales, toutes les consultations du suivi de grossesse pourront être réalisées au CPP,
d’orthogénie (IVG).
des échographies gynécologiques et obstétricales,
des consultations de suivi de grossesses pathologiques assurées par les sages-femmes (monitorage obstétrical, suivi d'hypertension...)
des cours de préparation à la naissance et à la parentalité : entretien prénatal (individuel ou en couple), séance de préparation à la naissance (collective, individuelle ou en couple), soutien à la parentalité (consultation allaitement maternel, enseignement des soins au nouveau-né),
des séances de rééducation périnéale en post-partum,
des consultations de tabacologie à partir du 01/02/2016 assurée par une sage-femme,
les consultations pré-anesthésiques du 8ème mois réalisées par les anesthésistes du CH de Lourdes qui transmettront ensuite le dossier médical aux anesthésistes de la maternité choisie par la parturiente.
Un lien étroit sera organisé entre le CPP du CH de Lourdes et la maternité du Centre Hospitalier de Bigorre dont le CPP sera une antenne. L’équipe médicale et de sages-femmes sera commune, les rendez-vous coordonnés et des visites de la maternité du Centre Hospitalier de Bigorre seront organisées et proposées aux femmes suivies au CPP de Lourdes.

La création d’une unité de soins de surveillance continue :
La réanimation dont l’autorisation d’activité prendra fin à l’automne se transformera en une unité de soins de surveillance continue de 10 lits dont la prise en charge médicale sera assurée par une équipe composée de réanimateurs et d’urgentistes qui assureront une garde sur place 7j/7 et 24h/24. Cette unité aura vocation à prendre en charge des patients lourds, avec des pathologies graves. Elle sera liée par convention au service de réanimation départementale du Centre Hospitalier de Bigorre.

Les autres services du CH de Lourdes restent inchangés et connaissent même pour certains une augmentation d’activité importante comme le service de chirurgie qui accueille les patients pour la chirurgie viscérale mais également orthopédique avec la présence de trois chirurgiens dans chaque spécialité.

 

CANICULE ET FORTES CHALEURS

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région.

    La chaleur fatigue toujours
    Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
    La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

CES RISQUES PEUVENT SURVENIR DES LE PREMIER JOUR DE CHALEUR

 Affiche CaniculeGP  2015

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

En cas de grossesse, la protection contre la chaleur, une bonne hydratation et l’humidification/ventilation de la peau sont particulièrement importantes

    La chaleur peut aggraver des maladies préexistantes.
    Les médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur

Ces problèmes doivent être abordés avec votre médecin traitant et votre pharmacien avant l’été.

1) Avant l’été : c’est le moment de se préparer, pour que tout se passe bien !
a.Faire deux listes :
        1) SUR QUI POURRAI-JE COMPTER ?
        2) QUI POURRAI-JE AIDER ?
        Ne pas oublier les coordonnées des personnes ainsi repérées
b.Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur
c.Que faut faire pour se protéger et protéger son lieu de vie ? Savoir au moins à qui demander conseil (pharmacien, médecin, mairie, médias…)
d.Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez soi et ouverts en été : grande surface, cinéma, musée, église
e.Constituer sa trousse réunissant le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur (« trousse canicule ») : brumisateur, ventilateur et thermomètre médical (non frontal)
f.S’organiser afin d’EVITER DE RESTER ISOLE
g.Apprendre quels sont les signaux devant déclencher l’alerte et les gestes à faire si besoin
h.En cas de problèmes de santé ou de traitement médicamenteux régulier, demander à son médecin traitant quelles sont les précautions complémentaires à prendre avant l’été (adaptation de doses, arrêt du traitement ?).

2)Lors d’une vague de chaleur, c’est le moment d’agir tous les jours pour que tout se passe bien !
a.Appeler ses voisins et ses amis : ne pas rester isolé
b.Penser à aider ses proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps
c.Protéger son habitation contre la chaleur. Si cette habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible
d.Eviter les efforts aux heures les plus chaudes
e.Agir rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez soi et chez les autres)

 

 

Sophia est le service d'accompagnement des malades chroniques de l'Assurance Maladie pour l'asthme et le diabète.

Il aide les personnes concernées à mieux connaître leur maladie et à adapter leurs habitudes afin d'améliorer leur qualité de vie et de réduire les risques de complications.

En relais des recommandations du médecin traitant, le service sophia propose un soutien, des informations et des conseils personnalisés, adaptés à la situation et aux besoins de chacun.

Vous partagez aussi le vécu d'autres patients et de professionnels de santé.

Le service sophia compte déjà près de 820 000 adhérents.

L'inscription au service sophia est gratuite et sans engagement. Chaque adhérent est libre de quitter le service à tout moment.

Plus d'informations dans le dépliant ou sur www.ameli.fr/sophia-asthme

 

 

Accéder au site du Ministère de la santé


Qu’est-ce que le virus Ebola ?
Le virus Ébola appartient à la famille des filovirus, à laquelle appartient également le virus Marburg. Il a été identifié pour la première fois en 1976 dans la province ouest-équatoriale du Soudan et dans une région voisine du nord du Zaïre (aujourd’hui République Démocratique du Congo).

Il existe cinq espèces de virus Ébola : Bundibugyo, Côte d’Ivoire, Reston, Soudan et Zaïre. Les flambées de fièvre hémorragique provoquées par le virus Ebola surviennent principalement en Afrique avec un taux de létalité de 25% à 90%.

Le virus Ébola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine.

Consulter la fiche synthétique sur la maladie à virus Ebola

 

Les symptômes de la maladie à virus Ebola
La maladie à virus Ébola est une maladie virale aiguë se caractérisant souvent par : l’apparition brutale d’une forte fièvre supérieure à 38,5°, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Symptomes Ebola-2

La transmission de la maladie à virus Ebola

Le virus Ebola se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus des sujets et animaux infectés, malades ou morts. Aucune transmission par voie aérienne n’a été reportée à ce jour.

La durée d’incubation (le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes) varie de 2 à 21 jours.

Il n’y a pas de transmission lors de la période d’incubation. Une personne qui ne présente aucun symptôme n’est pas contagieuse. Le début de la contagiosité est lié à l’apparition des premiers symptômes. Le risque de transmission est faible dans les premières phases de la maladie. Il augmente lors de l’aggravation de la maladie.

Les personnes atteintes peuvent transmettre l’infection aussi longtemps que leur sang et leurs sécrétions contiennent des virus.

La prévention de la transmission du virus Ebola chez l’homme
En l’absence de traitement efficace ou de vaccin pour l’homme, la mise en œuvre et le respect des mesures de protection à prendre à titre individuel sont le seul moyen de prévenir l’infection.

Dans les régions où circule le virus Ebola :

  • Respecter les consignes des autorités locales ainsi que les règles d’hygiène de base ;
  • (notamment se laver fréquemment les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique) ;
  • Éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant une forte fièvre ;
  • Éviter tout contact avec des animaux sauvages (singes, chauves-souris…) vivants ou morts ;
  • Ne pas consommer, ni manipuler de viande de brousse ;
  • Les produits animaux (sang, viande, lait…) doivent être cuits soigneusement avant d’être consommés ;

Le traitement de la maladie à virus Ebola
Il n’existe encore aucun traitement ni vaccin spécifiques pour la maladie à virus Ébola. La prise en charge repose généralement sur un traitement symptomatique.

CONSEILS AUX VOYAGEURS

Des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola ont été rapportés dans plusieurs pays d’Afrique.

  • A votre arrivée dans un pays où circule le virus Ebola, signalez votre séjour au Consulat de France :

Dans tous les cas, suivez les recommandations des autorités locales et :

  • ne vous déplacez pas dans les zones de foyer de l’épidémie ;
  • respectez les règles d’hygiène de base et, notamment, lavez-vous fréquemment les mains (savon ou solution hydro-alcoolique) ;
  • évitez tout contact rapproché avec des personnes ayant une forte fièvre. La transmission du virus se fait par contact direct avec le sang ou les liquides corporels ;
  • évitez tout contact avec des animaux sauvages, vivants ou morts ;
  • ne consommez pas et ne manipulez pas de viande de brousse.

En cas d’apparition brutale d’une forte fièvre, contactez immédiatement les services de l’Ambassade sur place ainsi qu’un médecin.

  • A votre retour en France :

En cas d’apparition brutale d’une forte fièvre (>38,5°C) jusqu’à 3 semaines après votre retour en France, contactez immédiatement le Centre 15 en évoquant votre voyage.



Informations :

Ministère des Affaires sociales et de la Santé
www.sante.gouv.fr
Conseils aux voyageurs
www.diplomatie.gouv.fr

 

39 66 ou 15 en cas d’urgence :

Le bon réflexe, est toujours de téléphoner avant de se déplacer.

Puis de se laisser guider vers la solution adaptée à chaque problème de santé .

Mode d’emploi :

{source}
<!-- You can place html anywhere within the source tags --> <iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/7m02ToLkhIw" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


<script language="javascript" type="text/javascript">
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>
{/source}

 


scanner4Jeudi 30 janvier à 11h au service de l'Imagerie Médicale du Centre Hospitalier, a eu lieu la présentation du nouveau scanner dernière génération, mis en place en décembre 2013.

Lire la suite : Un nouveau scanner pour l'Imagerie Médicale
 

visite-medpolLe Centre Hospitalier de Lourdes se modernise et se réorganise dans le but de mieux répondre aux besoins de santé de la population.

Une nouvelle organisation de la  médecine polyvalente : un service de 12 lits

Ce service a pour but  pour accueillir les patients de moins de 75 ans ou de plus de 75 ans ne présentant pas de polypathologies chroniques ou de signes de fragilité particuliers nécessitant une hospitalisation en court séjour gériatrique.

Relèvent de la médecine polyvalente des pathologies infectieuses, gastro-entérologiques, pneumologiques, hématologiques…

Des lits de soins palliatifs sont également identifiés dans ce service pour la prise en charge les fins de vie toujours dans le sens d’une démarche éthique chère au centre hospitalier de Lourdes et aux professionnels qui y travaillent.

Et la pneumologie ?

Le Docteur VABRE, pneumologue du Centre Hospitalier de Lourdes continue d’accueillir ses patients une semaine complète par mois en consultation.

Les hospitalisations de pneumologie sont assurées par le Docteur HADDAD au sein du service de médecine polyvalente-Court séjour gériatrique dans lequel il travaille en collaboration quotidienne avec l’équipe du Docteur DUBROCA.

Il assure également des consultations, des hospitalisations de jour et de semaine notamment polysomnographies, oxymétrie nocturnes, bilans respiratoires, chimiothérapies…

Les docteurs VABRE et HADDAD accueillent leurs patients en consultation au 05 62 42 42 48.

 

Une offre nouvelle : La création d’une offre nouvelle au CHL : la création d’un service de court séjour gériatrique de 20 lits

Le court séjour gériatrique est un service de 20 lits permettant d’accueillir des patients de plus de 75 ans présentant plusieurs pathologies chroniques pouvant entrainer une dépendance physique et/ou psychique.

Lire la suite : Une nouvelle organisation des services de médecine au Centre Hospitalier de Lourdes
 

Le Centre Hospitalier de Lourdes renforce l'offre de soins proposée aux personnes atteintes de maladie d'ALZHEIMER et maladies apparentées.

alzheimer-uhrAinsi, une Unité d'Hébergement Renforcée (mesure n° 16 du plan Alzheimer) vient d'ouvrir au sein du Pôle Personnes Agées/SSR avec une labellisation en date du 1er septembre 2011.

Cette U.H.R. est située dans un secteur protégé comprenant 14 chambres individuelles avec lieu de vie, espace Snoezelen, espace de déambulation intérieur et extérieur (jardin). Elle accueille des personnes exclusivement atteintes de maladie d'Alzheimer et maladies apparentées et présentant des troubles psychocomportementaux importants rendant impossible leur maintien dans un hébergement médicosocial habituel ou à domicile.

La prise en charge est individuelle et cible prioritairement la recherche de traitement non médicamenteux pour diminuer l'impact des troubles du comportement. Le projet de soin est fondé sur une évaluation à l'admission et évalué de façon régulière. L'objectif est de permettre avec l'équilibration des troubles psychocomportementaux autant que possible le retour de la personne au sein de l'EHPAD d'origine, voire à domicile ou dans un autre service ou EHPAD.

Lire la suite : Ouverture d'une Unité d'Hébergement Renforcée (UHR)
 

Les Services Techniques du centre hospitalier de Lourdes ont obtenu la certification ISO 9001 (Système de management de la qualité)

iso9001-ch-lourdesNotre certification est l'aboutissement d'une démarche collective menée dès novembre 2008 avec l'appui et l'engagement de la Direction. Le chemin a été long et nous avons pu le parcourir grâce à un bon esprit d'équipe, à la mobilisation de tous les acteurs des services techniques (service technique et service biomédical) et avec l'aide précieuse de Julie Carrié notre assistante qualité.

Dans un contexte mouvementé, avec peu de vision à moyen et long terme quant à la définition des patrimoines à maintenir, pour lesquels chaque jour entraine son lot de nouvelles contraintes réglementaires, ce système de management amène pour les personnels techniques de la stabilité dans les organisations de travail, de la clarté dans les fonctions de chacun et conforte la crédibilité de la présence des services techniques par la garantie d'une maintenance efficace.

La certification nous permet également de prouver notre professionnalisme dans la maîtrise des risques liés au bon état des infrastructures et des équipements, dans la réalisation et le contrôle des opérations techniques.

Lire la suite : Les Services Techniques du CH de Lourdes certifiés ISO 9001
 

accueil-labo-ch-lourdes

Le Laboratoire est installé depuis 2007 dans de nouveaux locaux répondant à la réglementation.

 

Il a mis en place dès 1998 une politique qualité dans le but de se mettre en conformité avec le Guide de Bonne Exécution des Analyses (GBEA).

Le laboratoire s'est engagé en 2010 dans une démarche d'accréditation COFRAC selon la norme ISO 15189 pour répondre aux exigences de l'ordonnance 2010-49 du 13 janvier 2010.

 

labo-ch-lourdes-1Il prend en charge tous les examens biologiques nécessaires au diagnostic et au suivi des pathologies des patients dans le cadre d'une hospitalisation ou d'une consultation externe.

Si vous souhaitez faire réaliser un prélèvement dans le cadre d'une consultation ou à titre externe, la prise de rendez-vous s'effectue en téléphonant au Pôle de consultations au 05 62 42 41 24 du lundi matin 8h au vendredi après-midi.

Vos résultats d'analyses vous seront transmis par courrier ainsi qu'au médecin prescripteur.  

 

Secrétariat médical 05 62 42 40 68
Fax : 05 62 42 40 59
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Prise de rendez-vous pour prélèvement 05 62 42 41 24
 

Ouverture-de-l-accueil-de-jour-therapeutique_medium

Le RELAIS LABASTIDE Accueil Thérapeutique de Jour fait partie intégrante du Centre Hospitalier de LOURDES, il s'intègre dans la filière gériatrique : Consultation Mémoire, Équipe Mobile de Gériatrie, Soins de Suite et de Réadaptation, Unité de Soins de Longue Durée, Maison de Retraite avec une unité sécurisée pour les personnes âgées présentant des troubles du comportement .

Public concerné : Personnes atteintes de maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées et vivant à domicile

Situation géographique : Chemin de LABASTIDE sur le site de la Résidence Médicalisée LABASTIDE

Nombre de places : 10

Fonctionnement : ouvert du lundi au vendredi de 8H30 à 17H30 – fermeture 5 semaines par an.

Les locaux : Maison individuelle de plein pied avec accès à un jardin fermé, constituée d'une grande pièce à vivre , une cuisine thérapeutique, un atelier, un espace soins détente .

 

Ce service à pour objectifs :

  • - d'organiser une prise en charge précoce du malade dans le but de préserver voire de réadapter l'autonomie restante dans les actes de la vie quotidienne ;

  • - de prévenir les crises pouvant survenir au domicile et ainsi éviter, retarder et/ou préparer l'entrée définitive en institution ;

  • - de lutter contre l'isolement et la dé-socialisation du malade et de sa famille ;

  • - de prévenir les facteurs aggravants

  • - de favoriser le plaisir et la socialisation

  • - de soutenir et aider les familles, les accompagner dans la compréhension et l'acceptation de la maladie et leur proposer un répit ;

  • - de proposer une aide à la coordination des intervenants à domicile ( médecins , infirmière, auxiliaires de vie etc...).

Les activités :

  • motrices : gymnastique douce, jardinage, peinture , bricolage, cuisine, etc..

  • cognitive : lecture, jeux de société etc..

  • sensorielles : massage, soins du corps, musicothérapie

  • socio-culturelles : sorties, visites à thème

Ressources humaines :

Équipe pluridisciplinaire : médecin, infirmier, aide médico-psychologique, psychomotricien, ergothérapeute, assistante sociale etc ..

 

Renseignements Inscriptions :

Service admissions du Pôle Personnes Âgées / SSR

Téléphone :05 62 42 40 17

 
| + -