Lourdes, les services de l’hôpital évoluent


Le Centre Hospitalier de Lourdes évolue en 2015 Suite aux orientations stratégiques élaborées par le Groupe Hospitalier Tarbes-Lourdes en 2012 et aux conclusions du rapport IGAS rendu à la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des femmes en mai 2015, deux services de l’établissement vont connaître des évolutions importantes au 1er octobre prochain:
la maternité sera transformée en Centre Périnatal de Proximité,
la réanimation sera transformée en Unité de Surveillance Continue.

Ces évolutions, guidées par le triple objectif de qualité des soins, sécurité des prises en charge et efficience, ne se feront pas au détriment de la population. Au contraire, des services de proximité seront proposés pour mieux répondre aux besoins de la population lourdaise :

Un centre de périnatalité de proximité (CPP) pour un suivi avant et après l’accouchement :
Ce CPP que la communauté hospitalière veut ambitieux permettra une prise en charge complète des femmes et des parturientes en assurant :
des consultations médicales par des gynécologues-obstétriciens tous les jours de la semaine. Il s’agira de consultations :
de gynécologie générale,
d'obstétrique : pré et post-natales, toutes les consultations du suivi de grossesse pourront être réalisées au CPP,
d’orthogénie (IVG).
des échographies gynécologiques et obstétricales,
des consultations de suivi de grossesses pathologiques assurées par les sages-femmes (monitorage obstétrical, suivi d'hypertension...)
des cours de préparation à la naissance et à la parentalité : entretien prénatal (individuel ou en couple), séance de préparation à la naissance (collective, individuelle ou en couple), soutien à la parentalité (consultation allaitement maternel, enseignement des soins au nouveau-né),
des séances de rééducation périnéale en post-partum,
des consultations de tabacologie à partir du 01/02/2016 assurée par une sage-femme,
les consultations pré-anesthésiques du 8ème mois réalisées par les anesthésistes du CH de Lourdes qui transmettront ensuite le dossier médical aux anesthésistes de la maternité choisie par la parturiente.
Un lien étroit sera organisé entre le CPP du CH de Lourdes et la maternité du Centre Hospitalier de Bigorre dont le CPP sera une antenne. L’équipe médicale et de sages-femmes sera commune, les rendez-vous coordonnés et des visites de la maternité du Centre Hospitalier de Bigorre seront organisées et proposées aux femmes suivies au CPP de Lourdes.

La création d’une unité de soins de surveillance continue :
La réanimation dont l’autorisation d’activité prendra fin à l’automne se transformera en une unité de soins de surveillance continue de 10 lits dont la prise en charge médicale sera assurée par une équipe composée de réanimateurs et d’urgentistes qui assureront une garde sur place 7j/7 et 24h/24. Cette unité aura vocation à prendre en charge des patients lourds, avec des pathologies graves. Elle sera liée par convention au service de réanimation départementale du Centre Hospitalier de Bigorre.

Les autres services du CH de Lourdes restent inchangés et connaissent même pour certains une augmentation d’activité importante comme le service de chirurgie qui accueille les patients pour la chirurgie viscérale mais également orthopédique avec la présence de trois chirurgiens dans chaque spécialité.

| + -